Karaokê L'Indien (live) - Gilbert Bécaud

Esta música é uma versão de L'Indien (live), popularizada por Gilbert Bécaud

Formatos incluídos:

CDG
MP4
WMV
KFN
?

O formato CDG (também chamado de CD+G ou MP3+G) é adequado para a maioria das maquinas de karaokê. Ele inclui um arquivo MP3 e a sincronização das letras.

É possível reproduzir arquivos mp4 num Mac OS X e Windows 7 por definição. Caso você use Windows XP ou Vista, voce precisa ter o Windows Media Player 12.

Para abrir nossos arquivos de video de karaoke WMV, você deve usar dispositivos e programas compatíveis. Caso você use Windows XP ou Vista, Windows Media Player já vem instalado e é totalmente compatível. Se você usa Mac OS ou Linux, Videolan é uma alternativa de código aberto compatível.

O programa KaraFun Player lê esse formato, você pode baixar grátis. Esse eficiente formato pode armazenar múltiplas trilhas de audio adicionais e um fundo que se movimenta no ritmo da música.

Com sua compra, você poderá baixar o vídeo quantas vezes quiser em todos esses formatos.

Sobre

Com coros (com ou sem vozes na versão KFN)

Tonalidade idêntica ao original: Ré

Ano de lançamento: 1997
Estilos: Música pop francesa, Em francês
Compositor: Gilbert Bécaud
Autor: Maurice Vidalin

Todos os arquivos disponíveis para download são playbacks, e não as músicas originais.

Letra L'Indien (live)

Le premier grand chef de ma tribu s'appelait Aigle Noir
Guerre après guerre les blancs les blancs se sont installés et ont changé jusqu'aux noms des hommes
C'est ainsi que dans notre petit village nous avons eu
George Washington
Aigle Noir
Franklin Delano Roosevelt
Aigle Noir
John Fitzgerald Kennedy
Aigle Noir
Mais moi je m'appelle Aigle Noir et mon fils s'appellera
Aigle Noir
Notre petit village s'appelait
Yucatapa
Yucatapa, l'île verte
Ils en ont fait
New York
Mais moi j'habite à Yucatapa en plein milieu de leur New York
Ont souillé nos femmes et nos rivières
Ils ont noyé nos terres
Ils ont brûlé nos Dieux
Indiens mes frères
Indiens mes frères
Ils ont gagné
Et moi, ils ne m'ont pas attaché avec leur chaîne d'or et leur chaîne d'acier
Et quelquefois je rêve
Je rêve que je vole au-dessus de la ville pourrie
Et je revois Yucatapa, l'île verte
Et de cette île verte montent, montent des fumées alors je redescends tousser avec les autres
Et je marche
Je marche dans Broadway qui serpente comme un sentier de guerre
Dessous chaque pavé il y a une hache de guerre qui attend
Et quelquefois je sens un arc dans mes mains et je vise le haut d'un building
Monsieur Rockfeller ma flèche, shah
Et monsieur Rockfeller tombe du haut de son empire ma flèche dans son œil
L'œil crevé de monsieur Rockfeller qui tombe et retombe
Ont souillé nos femmes et nos rivières
Ils ont brûlé nos terres
Ils ont brûlé nos Dieux
Gagné
Et voilà je suis au milieu de la prairie de mon grand-père
La prairie de mon grand-père qu'ils ont appelée
Time Square
Et qui est grasse de pétrole et de rouge à lèvres là où courraient les chevaux
Personne ne me regarde personne ne me voit
Je suis indien, je n'existe pas
On ne respecte pas un indien sans ses plumes
Et pourtant ils sont chez nous mes frères ils sont chez moi mes frères
À Yucatapa
à Yucatapa
Ils ont souillé
Indiens mes frères
Indiens mes frères
Ils ont gagné

Qualquer reprodução é proibida

Assinalar um erro na letra

Enviar Cancelar